Mon travail questionne le lien à entretenir avec le passé. 

Comment nous souvenons-nous ?

Comment recueillir l’empreinte, la préserver et la figer dans un espace temps ?

Les thèmes que j’aborde sont associés à des étapes de vie allant de la naissance à la mort, et restent liés à la disparition. Universels, ils cherchent à interroger la mémoire individuelle de chacun.

 

Je reconstitue des évènements datés, à partir d’objets ou de paroles : photographies, documents ou confidences.

Je m’intéresse à l’acte de peindre, au fait de recouvrir une surface déterminée, et au devenir de cette représentation en fonction des matériaux utilisés. Je considère chaque image retranscrite dans mes vidéos comme une peinture.

Mes collages sont construits sur un procédé de juxtaposition d’éléments picturaux par couches successives.

 

Je fais coexister matérialité et immatérialité et travaille sur l’ambivalence entre transcription et effacement pour donner à voir autant que cacher.

Je construis un langage textuel et sonore à la fois lisible et illisible, audible et inaudible, pour figurer la limite entre le fait de dire et le non-dit.

 

Mon travail est conçu à l’échelle de la toile, de l’espace mural et du sol, jusqu’à celle de la vidéo.

Je confère une existence singulière à des instants où se lient l’immatériel (l’émotion), l’éphémère (le temps) et la matière (les fragments du souvenir).

Formation: DNSEP ESAL (Ecole Supérieure d'Art de Lorraine)

Lieu de résidence: PARIS

Contact: